Le grand jour est enfin arrivé. Je me marie.

Heureusement le temps aujourd’hui est exceptionnel et les rayons du soleil caressent ma robe blanche posée sur le lit.

Ce jour idyllique est malheureusement entaché par l’absence de ma meilleure amie qui n’a rien trouvé mieux que de se faire opérer de l’appendicite !

Le chirurgien est un ami de la famille et il va intervenir dès aujourd’hui dimanche. C’est inespéré car mon amie Monique est au plus mal souffrant corps et âme. Le téléphone retentit, Jacques notre ami chirurgien vient d’avoir un accident…

Heureusement ses bras sont intacts. Il pourra opérer Monique en restant assis dans son fauteuil roulant.

Malheureusement, le fauteuil roulant a une roue coincée, on ne peut pas le déplacer et on cherche deux hommes costauds pour l’amener devant Monique.

Heureusement Michel est là et son ami Marcel présent lui aussi se dévouent et soulèvent le fauteuil.

Malheureusement ils ne mesurent pas leur force et hissent le fauteuil si haut que Jacques en tombe.

Il retombe pile sur le ventre de mon amie allongée sur la table d’opération, ce qui amortit heureusement le choc.

Malheureusement, ce n’est pas une bonne méthode pour opérer une appendicite et Monique hurle de douleur, bien que son cri soit assourdi par le corps de Jacques.

Heureusement, Jacques à la présence d’esprit de s’accrocher au bras de l’énorme tante Yvette postée à côté du fauteuil.

Malheureusement celle-ci surprise s’écroule en hurlant, l’entraînant dans sa chute dans un vacarme épouvantable.

 

écriture collective d'auteurs déchaînés