choisir une couleur qui nous fait remonter le fil de notre vie jusqu'à… 
30 mai 2010

3 Noms - 3 expressions

Cher Taffetas   Tu sais combien ton amitié nous est précieuse, que les moments passés en ta compagnie sont pour notre petite bande une vraie félicité. Pourtant tu es sévère envers toi-même lorsque tu te compares à un vieux matou marmonnant près du feu !  Tu nous enchantes avec tes contes et tes histoires cousues de fil blanc. Les veillées chez toi, nous les attendons avec l’impatience des enfants. Continue à nous embobiner. Bien à toi …       Ah Mr Brodequin ! Je le connais bien. Il est... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 mai 2009

Sur le fil tendu de la vie

Couleur blanche des pages, écriture noire des livres lus, livres refuges de mon adolescence, qui ont aidés la future adulte que j’étais à chercher, à questionner, à s’instruire, à découvrir, à se rebeller, à s’ouvrir à d’autres horizons, pour un meilleur devenir. Livres, formation de vie, d’accompagnement, compagnons de solitude, de relation à l’autre, aux autres, fenêtres ouvertes sur le rêve, sur l’ailleurs. Merci d’exister. Michèle
Posté par le zinc à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 avril 2009

Sur le fil bleu de ma vie

En déroulant le fil de ma vie, je m'aperçois que l'une des couleurs dominantes qui en a constitué le fil d'Ariane est le bleu. Cette couleur est liée à mes plus beaux souvenirs et à mon premier baiser (le vrai, le "french kiss"!). Cela s'est passé l'été de mon 16e anniversaire (OK je n'étais pas en avance !...), au mois de Juillet très précisément. Mes parents étaient restés à Paris et j'étais partie en Bretagne « en célibataire » avec Violette, ma meilleure amie. Nous avions loué un petit appartement meublé, en rez-de-chaussée, à... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 avril 2009

Sur le fil rouge et doré de mon enfance

Sur le fil rouge et doré de mon enfance, j’entrevois un torrent de feu, vif comme l’éclair, qui, s’il ne brûle pas, dort. Pas agaçant, juste joyeux. Un fil doré accroché à un jupon «chaperon-rouge». Tout est rêve, tout est fête. Le conte se noie au milieu du réel, le réel disparaît au profit du sublime. Le doré sur les sous-coupes de ma grand mère, le rouge terrible sur les joues de maman. Un carnet aussi, il me semble. Peut être pas rouge mais un cahier secret, les écrits d’une vie, pas toujours dorée, donc formellement interdit...... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :