15 décembre 2008

PAPIERS BROUILLON

Jamais finis, toujours tout faux. Les ébauches se froissent, se rayent, sʼaccumulent, sʼentassent, se dispersent, inondent, se remplacent... Pas forcément par de plus belles, plus réussies. Tes brouillons traînent de partout, sʼexposent du grenier au jardin. Barrer / Tirer un trait Ils respirent la vie pourtant ! Les brouillons pour toi cʼest un art de vivre, un malheur de vie. Mauvais, ils ne peuvent que se jeter, jamais se livrer. Cʼest vrai que tes papiers risquent de sʼenvoler, se perdre, sʼabsenter mais cʼest bien parce... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 décembre 2008

La casquette de mon père

Lorsque je la voyais, pendue à la patère, Dès l’entrée, je savais, qu’il était là mon père, Car elle était au cœur de tout son univers Cette casquette bleue à l’étroite visière. Héritée d’un marin qui sillonnait les mers, Symbole inavoué d’une vie libertaire, À laquelle il rêvait, incroyable chimère, Lui qui n’avait foulé que le sol de la Terre. Petit garçon, déjà, il se voyait corsaire Ou Cap’tain au long cours se moquant des frontières, Mais hélas il ne fut qu’un petit fonctionnaire Qui ne fera jamais de course en solitaire.... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2008

Le portrait-moule à gâteau

L’objet que j’avais oublié Je t’ai acheté en janvier 1991 (même pas pendant les soldes). Je me souviens t’avoir payé 159 F (cent cinquante neuf francs). C’était au siècle dernier, on ne comptait pas de la même manière en ce temps-là. C’était une somme pour mon budget de l’époque ; mes amies ne comprenaient pas vraiment, elles auraient plutôt investie cette somme dans une fringue branchée ou un autre truc futile. Mais non, moi, j’avais lu un article dans un magazine féminin sur toi et j’avais tout de suite été séduite par ton côté... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :