21 octobre 2013

Elle était dotée d'un charme particulier…

Elle était dotée d'un charme particulier. Peut-être son sourire bouche close qui laissait planer un mystère. Ses cheveux longs, couleur sable, tombaient délicatement sur son chemisier, entrouvert à chacun de ses mouvements. Mais niveau poitrine, elle avait hérité de la planche à pain maternelle. Et elle s'en moquait ! Financièrement indépendante, la jeune trentaine et sans enfant, elle changeait d'amants comme de chemises. Elle n'était pas amatrice des longues soirées pantouflardes et n'était fidèle que pour un... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 octobre 2013

Son corps dégingandé projetait des ombres inquiétantes sur le mur

Son corps dégingandé projetait des ombres inquiétantes sur le mur. Ses grosses mains agrippaient fébrilement une mallette déchirée et ses doigts longs et griffus tels des serres, se recourbaient sur la poignée dorée. Un pardessus élimé dissimulait des épaules voutées et un dos bizarrement cambré. Le vêtement trop long flirtait, en s’y mouillant, avec le caniveau. Deux grands pieds plats soutenaient  en chancelant  cette étrange structure, les orteils écartés prenant l’eau dans des chaussures éculées d’un... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 octobre 2013

Il avait de larges épaules

Il avait de larges épaules robustes, mais ses jambes étaient longilignes et osseuses. Cela lui conférait une drôle d’allure, comme s’il était constamment en équilibre. Une large tête, chauve et luisante venait couronner ce corps difforme et, étrangement, lui donnait une allure altière. Une fine moustache, qu’il aimait d’ailleurs entortiller lorsqu’il réfléchissait, surplombait une large bouche. Réfléchir ! Voilà une activité qu’il arborait tout particulièrement. Hector était un pensif, un lunaire. Difficile, pour lui,... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 octobre 2013

Je le reconnus tout de suite, même de dos…

Je le reconnus tout de suite,même de dos, son allure fière, sa belle chevelure, je ne pouvais me tromper, c'était bien lui qui marchait devant moi sur le trottoir. Mon coeur battit à tout rompre, je sentis le sol se dérober sous mes pieds! Il tenait par les épaules une jeune femme au visage amoureusement tourné vers lui. Il se pencha pour l'embrasser sur le front comme il le faisait avec moi pour me dire qu'il m'aimait. C'était bien lui, Pierre, mon mari.   Nadine
Posté par le zinc à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 octobre 2013

Je le reconnus tout de suite. 20 ans après, je n'avais aucun doute.

Je le reconnus tout de suite.  20 ans après, je n’avais aucun doute. Je crois que c’est son regard, son air suffisant qui l’ont, réveillés à ma mémoire.  J’étais abasourdie. Comment se pouvait-il qu’on se retrouve ainsi ? Il m’avait fallu m’allonger des heures et des heures, faire de nombreux chèques, mouillés des dizaines de boîtes de mouchoirs, pour le sortir de ma vie. Il était là. Je me liquéfiais. Une voix intérieure me disait que si je le regardais, droit dans ses grands yeux noisette, il ne me reconnaîtrait... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 octobre 2013

Je le reconnus tout de suite… hélas lui aussi

Je le reconnus tout de suite, et hélas lui aussi ! Inutile de tergiverser, l’affrontement se révèle inévitable. Il est là, devant moi, avec son air de chien battu, son pantalon en velours marron tire-bouchonné et son inévitable pull noir à col roulé !... Hypocritement, je l’embrasse en lui disant « Georges, quel plaisir de te revoir ! ». Je reçois en échange un baiser mou et baveux et une étreinte maladroite Je me retiens d’essuyer ma joue !… Je pratique l’empathie de façon  naturelle, mais... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 octobre 2013

Petites annonces…

• Précieuse ridicule cherche bourgeois gentilhomme ni avare ni misanthrope pour aparté en coulisse • Femme de ménage rencontrerait homme de peine pour travail de nuit Nadine   • Cherche monsieur, croisé dans une mini Austin rouge, le 8.10. Pont de Cheviré, pile au milieu. Signes distinctifs : occupait largement son véhicule, sourire éclatant adressé… à moi, je pense. Je suis petite femme qui roulait dans gros 4x4 noir. Laisser message au 06.70.80.53.94• Aimerait trouver une bouture de géranium noir, pour tenter... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 16:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2013

La voiture et le vélo

Rien ne sert de vrombir, il faut gérer son temps  Rallier Roscoff à Hendaye vous le prouvera    – Parions  dit le vélo que je verrai l’Espagne avant vous ? – Balivernes rétorqua la voiture, je serai déjà arrivée que vous verrez encore le viaduc de Morlaix ! – Pari tenu !   Le vélo s’élança, heureusement avec le vent dans le dos.     La voiture pensa : « Bah j’ai le temps. Passons au garage pour les vérifications d’usage. Tomber en panne serait vraiment... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 février 2013

la sinusite et son coulis d'ibuprofène…

  – Ah! Bonjour Mr Spondylarthrite Ankylosante, comment allez-vous aujourd’hui ? – De mal en pis docteur Lajaunisse ! Qu’auriez-vous à me proposer ? – Je vois que les nouvelles sont excellentes ! J'ai justement pour vous un nouveau menu à 3 stéthos qui devrait vous plaire… – C'est à dire ? – Pour commencer que diriez-vous d'un petit sérum glucosé bien frais ? – Volontiers, mais n'oubliez pas quelques gouttes de paracétamol. – Inutile de le préciser mon ami, je connais vos goûts désormais.... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 10:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 janvier 2013

Météo plic météo ploc

Au Nord PLIC PLAC PLOC, nous aurons pluie absorbante et petit gratin tandis qu'à l'Est BLING BLING le notaire brillera de tous ses gueux Sur un front CHUT CHUT ouest les gants bourgeonneront en fin de pure laine L’anti-microbe des décors SNIF SNIF HOUAP gouttera dès le pantin cependant que les fioritures avoisineront BREUH GLA GLA GLA de moins treize à la douzaine Puis l'on verrra les rois mages PIM PAM POM planifier pour flétrir l'horizon Pour radis et malbranche il est prévu ATCHOUM TRALALA des cancans soufflant en cabales... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :