31 janvier 2013

Alré Météoroblog, prévisions de la semaine

Rue du lait le lundi, marché sous parapluies Averse en montant accompagnée de vent Marée en descendant sous soleil dominant. Mardi au port de st Goustan, enfile tes gants Et pour virer au cabestan, mets ton caban. A Athéna mercredi, sale temps pour les mamies  Marée de petits, joie, agitation et cris Le parking est rempli, venez plutôt jeudi.   Et jeudi, me direz-vous ? et vendredi place aux roues ? Temps calme, ensoleillé et doux, arrêtez-vous ! Le samedi à l’aube, les poissonniers déballent la... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 janvier 2013

Le chêne et le ramier

Le chêne un jour dit au ramier : « Vous n’avez pas raison de souiller ma ramure Vous êtes des oiseaux le plus mal élevé ! Car vos pareils qui  d’aventure Se soulagent sur  ma feuillée Font profil bas, vont s’excuser…  Mirez mon tronc altier saluant le soleil Ma tendre canopée, au Caucase pareille, Maculés par l’œuvre des vôtres. Allez plutôt souiller ce roseau gringalet, ces maigre peupliers chétifs de la forêt. Tout vous est porcherie tandis qu’écrin je  suis, comme velours, soie,... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 janvier 2013

Ô tarte ! ô arrosoir ! ô lave-vaisselle amorti !

Ô tarte ! ô arrosoir ! ô lave-vaisselle amorti ! N'ai-je donc tant la berlue que pour cette épidémie ? Et ne suis-je alangui dans ces jours fériés Que pour voir en un alentour sévir tous ces tabourets ? Mon cacatoès qu'avec respect  toute la montagne agrippe, Mon cacatoès qui tant de fois a tanné ses principes, Fini donc ma casserole, et ne fait rien pour moi ? Ô cruel ostentoir de ma moufette passée ! Dindon de tant d'amour en un amour déglingué !   Nadine   D'après Le Cid de Corneille, Ô rage ! ô... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 janvier 2013

Le corniaud et le tocard

Maître Colas dans son bureau doré, Tenait dans ses mains quelques pages. Maître Bonnard par l’affaire alléché, Lui tint à peu près ce langage : « Eh bonjour Monsieur du Barreau, Que j’envie votre aisance, que j’aime vos bons mots. Sans mentir, si votre abattage Se rapporte à votre courage, Vous êtes le phénix des gens de cette cour ! » A ces mots l’avocat ne se sent plus d’amour Et pour lui démontrer toute son excellence Il se lance aussitôt dans une étrange danse En agitant les bras et plaidant sans... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 janvier 2013

LA BOURSE ET LES DEUX TRADERS

Deux traders pressés d’argent A leur voisin banquier vendirent La peau de leur bourse à prix coûtant Mais qui augmenterait incessamment il va sans dire !   C’était le meilleur des placements Au dire de ces jeunes gens Le banquier avec ce titre devait faire fortune Garantie assurée de faire spéculer la thune !   Vantant les assurances de cette opération S’offrant de la livrer sans négociation Ils signèrent tous trois bien rapidement le contrat Le banquier oubliant même de lire les multiples alinéas. ... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 janvier 2013

Une deuxième véritable histoire d'Icare !

La véritable histoire d’Icare ou pourquoi il n’est pas toujours nécessaire d’écouter les conseils de son père. Vous connaissez sans doute tous ce grand architecte, qui dans des temps lointains, a réalisé un labyrinthe permettant d’enfermer une bête monstrueuse et sanguinaire dénommée « Les Minots ont (toujours) tort ! » Ce célèbre édifice était réputé inextricable : trop de coins et de recoins, trop de dalles et de dédales ! Et pourtant, souvenez-vous :  le jeune Thésée réussit à en sortir... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 janvier 2013

La véritable histoire d'Icare

Moi, ambassadeur de Grèce, invité quelques mois plus tôt au Palais crétois de Minos pour de petits arrangements commerciaux, je m’étais retrouvé statufié, en grande tenue militaire, à la proue du navire amiral du roi de Crète.   Un matin, j’entendis dans les cieux au-dessus de l’escadre navale un CHUT formidable. À défaut de pouvoir lever la tête, je levai les yeux et je vis le plus célèbre inventeur, sculpteur, architecte de Crète : Dédale qui volait dans les cieux ainsi que son fils Icare, munis d’ailes de plumes collées à... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 janvier 2013

La véritable histoire d'Amélie Poulain

Amélie Poulain, conçue le 3 septembre 1963, à 18h 28mn et 32 secondes,native de Montmartre, née d'un papa médecin très renfermé et d'une maman tout aussi névrosée,elle est délaissée par ses parents, sera vite livrée à elle même et développera une imagination étonnamment surprenante.Amélie petite fille, nous sommes à l'aube de ses six ans, son plus grand plaisir est de longer le canal St Martin pour repérer les touristes argentés.Son jeu préféré, faire des ricochets afin de récupérer dans son pot en verre le plus de pièces... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 janvier 2013

La véritable histoire de l’homme qui plantait des arbres

  Mais qui a pu croire à cette histoire ? Planter des chênes ? Passer ma vie à planter des chênes sur la garrigue ? Mais pour qui ? Pour quoi ? Non, non, je vais vous raconter la véritable histoire de l’homme qui plantait des arbres, c'est-à-dire la mienne. Cela se passait au début du XXIe siècle. J’habitais à cette époque Paris et voulais vivre au milieu d’un peu plus de verdure, étouffant alors entre bitume et immeubles. Je décidais de planter des arbres. Mais où ?  « A l’Elysée, pensais-je.... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 décembre 2012

Ça va mieux en le disant!

Adressé à : Madame Pascale Fabien   co-directrice de  l’hebdomadaire MARALETE   «  Ça va mieux en le disant ! »  C’est au bas-mot la mille et unième fois que je jette un œil sur la rubrique susnommée. Aujourd’hui seulement je la fais mienne. Une fois n’est pas coutume, et je vais vous dire vos quatre vérités, car vraiment la coupe est pleine ! ! !   Je suis abonné à votre magazine depuis des lustres, depuis les années 70, ce n’est pas peu dire ! ... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :