26 avril 2010

le loup et la poulette

illustration de Eva Vincze, Le renard et la petite poule rousse, 2007 Elle va descendre de là, la poulette ! J’ai pas fait tout ce chemin pour la r’garder s’trémousser en haut de son armoire bretonne ! Il faut absolument que j’en finisse avec ses piaillements à 180dB, elle va finir par me briser les tympans et rameuter tout le quartier. Grrr, j’enrage ! Et dire que je fais ça pour les beaux yeux d’une louve qui ne daigne même pas m’regarder, pfff, y’a des jours, faudrait pas s’lever ! Aller, descends... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 janvier 2010

J'aimerais hurler avec des hordes de hiboux

  Verbes commençant par chaque lettre de l’alphabet.  Amarrer, briser, crier, douter, éternuer, flâner, gausser, hurler, imiter, jaser, kidnapper, lire, mâcher, noircir, organiser, puer, quitter, rosser, siroter, tailler, user, vivre, waxer, xavieriser, youkouléléiser, zoner.  En 2010, j’aimerais amarrer mon aviron en Australie,  je n’aimerais pas briser une bouse avec mes bottes   et j’aimerais crier aux cons « Cassez-vous ! »  Je n’aimerais pas douter des décennies durant, ni... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 janvier 2010

Ode à la chantilly

  Ode à la chantilly   Tu es belle, posée là comme une reine… Onctueuse, moelleuse, attirante presque brillante. Tu nous fais de l’œil mais qui saura profiter ? Qui aura l’orgueil d’oser te soutirer ? D’oser te dévorer, te déguster, te siroter du bout des lèvres. Chantilly ! Oh Chantilly !! À tout jamais nous éblouit. Mélanie     Un 2e texte collectif celui-là est né en faisant tourner la première phrase (sans connaître la suite) : Tu es belle posée là comme une reine. ... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 novembre 2009

L'immortel

L’immortel est bien particulier. Jamais il ne s’énerve, jamais il n’est en stress, et pour cause, il a tout son temps. À son rythme, il évolue parmi nous avec son ballon. « Son ballon ? » me direz-vous. Oui, c’est à cela qu’on le reconnaît… enfin l’homme, car la femme c’est avec sa massue qu’on l’identifie. Par contre, dès qu’ils sont ivres, entre deux vins, plus rien ne les distingue. Ils parcourent tout Paris en hurlant, envoyant des bourrades aux passants. Leurs signes distinctifs s’estompent.  C’est ce que m’a... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 octobre 2009

fadaises - aise – baroque - bru – biaisé - ibis – abrupte - pute – groupie - repu – paquet - pâte

  J’écoutais ses fadaises à l’aise, Ah, qu’elle était baroque ma bru ! Elle aurait pu biaiser l’ibis ! Cette pute avec ses mots abrupts,  Cette groupie fait d’un rien repue,  Ce gros paquet me rend « bonne pâte ».   Mélanie  
Posté par le zinc à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 juin 2009

À l’heure de la métamorphose

Selon les moments de tristesse ou de joie, la rue changeait de costumes.* Elle portait ses attributs de fête au temps du carnaval ; balayée, décorée de toutes parts de drapeaux, d’auvents, de guirlandes et de pantins multicolores, elle s’illuminait alors à l’image de l’effervescence citadine grandissante. En revanche, à l’heure de l’Inquisition, elle revêtait la tenue noire des bourreaux. Ses murs suintaient, paraissaient plus épais, plus sombres aussi comme si la nuit avait envahi les lieux en plein jour. Ses ruelles hostiles... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 mai 2009

Luster *

Ah ! ce pouilleux, ce malfrat, cette vermine ! C’est l’homme le plus véreux que je connaisse en ce bas monde, quoiqu’à mon avis au-cun ver au monde ne voudrait l’habiter. Cette raclure de fond de bidet doit être plus que pourrie de l’intérieur vu ce qui en ressort en terme de méchanceté, de violence et de bêtise. Surnommé tête de fouine par les uns, face de rat par les autres voire tronche de cake par les enfants, notre énergumène ne semble pas en prendre ombrage. Pour tout vous dire, il est peu avenant mais très aviné et passe ses... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 mars 2009

Nous devons écrire sans ponctuation

Nous devons écrire sans ponctuation moi qui ne sais déjà pas de quoi parler je me demande comment tout cela va rendre au final d’autant plus que je viens d’entamer le boulot et que je n’ai aucune idée de ce que je vais pouvoir écrire tout de suite au débotté et sans réflexion aucune au préalable après quoi je devrai lire ce texte complètement stérile et faire face aux cinq membres qui composent l’assemblée ainsi qu’à la « prof » qui attend nos productions avec impatience, cela va sans dire j’ai les jetons. Mélanie
Posté par le zinc à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 février 2009

Bonne fortune

Tête penchée Œil battu Ainsi couchée Qu’attends-tu ? Tes parures tombent Sur ta peau Leurs couleurs sombres Signes dévots Tranchent avec celle Qui n’est pas Ce qu’on croit d’elle N’est-ce pas ? Tu n’est que folle De ton corps Ton âme vole Au dehors. Mélanie Texte écrit à partir de la 1ere et dernière strophe du poème Bonne fortune de Charles Cros in Le coffret de santal  
Posté par le zinc à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2009

Il refuse tout…

1er texte, phrases courtes. Il refuse tout, tout en bloc. Jamais il ne cède, ou presque jamais. Son regard est triste. Il ne semble pas avoir d’envies particulières. Alors pourquoi ? Pourquoi tant de négation ? L’ennui ? La peur ? La provocation ? Qu’est-ce qui le pousse à agir ainsi ? Parfois il se relâche un bref instant. Et tac ! Je l’accroche pour quelques secondes mais à quoi bon ? Dès qu’il se sent faiblir il se reprend. Et c’est fini. Tout est à refaire. 2e version, phrases longues. C’est toujours comme ça avec lui, ce jeune... [Lire la suite]
Posté par le zinc à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :